Aider et guider les personnes est ce que j’aime le plus faire. Le choix de s’orienter vers un emploi dans le secteur de la santé s’est donc rapidement imposé. En 2009, j’ai commencé avec enthousiasme ma formation de sage-femme, qui s’est achevée par un stage de 10 semaines à l’étranger, à Kigali (Rwanda). 
Ma soif n’était toujours pas étanchée suite à l’obtention de mon diplôme de sage-femme, j’ai donc entamé en 2012, pleine de motivation, une formation complémentaire en ostéopathie à l’ULB d’Anderlecht (Erasme). 
De par mon expérience tant que sage-femme, ma passion porte surtout sur le traitement de la mère et de l’enfant, c’est pourquoi je poursuis ma formation en intégrant des cours supplémentaires sur ce sujet.
Une grossesse et un accouchement, ce n’est pas rien, tant pour la mère que pour l’enfant. Durant la grossesse, le travail, l’accouchement et la période postnatale, toutes sortes de facteurs peuvent influencer le bébé. Tout cela peut entraîner : des problèmes de succion et de déglutition, des reflux (cachés), des problèmes de sommeil, des pleurs, des postures préférentielles, des problèmes intestinaux, etc. 
Pendant le traitement de ces problèmes, je trouve toujours important de ne pas considérer le nouveau-né comme une « mini » personne, car un bébé est plus complexe que cela. En tant qu’ostéopathe, nous disposons de connaissances et de compétences, mais nous agissons également comme un coach pour nos patients, que nous accompagnons dans les différentes périodes de leur vie (par exemple : la grossesse, la période postnatale, etc.).

C’est fantastique de voir comment nous pouvons aider les nouveau-nés de différentes manières, et tout cela en coopération avec les collègues, les parents, les frères et/ou sœurs, les grands-parents, etc. Je pense qu’il est extrêmement important d’impliquer également les autres membres de la famille dans tout le processus. En fournissant des conseils et des astuces, ils peuvent eux aussi contribuer à faire ressortir le meilleur de nos traitements.
Les bébés ne sont pas les seuls à mériter notre attention, nous sommes également là pour les enfants et les adultes. Ce qui est formidable dans notre profession, c’est que nous pouvons aider les personnes manifestant diverses plaintes. En tant qu’ostéopathe, notre travail consiste à rechercher la cause de la plainte, sachant qu’elle n’est pas toujours située là où la douleur se présente. Cette cause peut se situer au niveau du système musculo-squelettique, mais aussi au niveau des organes, des émotions, du mode de vie, de la prise de médicaments, etc. Grâce à notre mode de pensée personnel et holistique, nous voyons le patient dans sa globalité et pas seulement dans sa plainte. Après avoir travaillé pendant 3 ans dans 2 cabinets de groupe (ACVO Oostmalle, Happy Baby coach et Osteoapthie Jullie Wallyn à Overijse), j’ai choisi de créer mon propre cabinet.


Formations et cours

  • Sciences humaines : Sciences-Langues modernes (2003-2009) : Lycée Maria Asumpta, Laken 
  • Licence de sage-femme (2009-2012) : Collège Erasmus, Jette
  • Master+ complémentaire en ostéopathie (2012-2018) : Université Libre de Bruxelles, Anderlecht. 
  • 2018-2020
    o Panta Rhei : 2 jarige postgraduate opleiding osteopathie bij kinderen.
  • December 2018
    o DAO-centrum : Simplified Kinesiologie
  • Oktober 2020
    o Still More : symposium plagiocephalie & voorkeurshouding.
  • November 2020
    o Panta Rhei : Masterclass primaire reflexen met Laurie Kolfoort.
  • 2020-2021
    o FICO – Osteopathy academy: pediatrie in de osteopathie: osteopathie bij baby’s en kinderen jaar 1.
  • April 2021
    o Osteopathie.be : Congress Osteopathic medicine for the paediatric population.
  • Juni 2021:
    o Panta Rhei : The osteopathic approach to treating infants with tongue tie met Didde Thorsted.
  • December 2021
    o KPNI België : Congres van het kind (eerste 1000 dagen).
  • April 2022
    o Pantha Rhei : An Osteopathic approach to treatment of infants with GER/GERD (“REFLUX”) met Didde Thorsted.
  • Mei 2022
    o IAO : PAM “Zwangerschap (week 36-40), optimum fetal positioning, bevalling en herkennen van moeilijk postnataal herstel.” met Colette Peeters.